• Narramus - Compère lapin

    Les éditions Retz m'ont fait parvenir le nouveau livre de Roland Goigoux et Sylvie Cèbe

    Narramus, les deniers de Compère Lapin

    Autant vous dire tout de suite que je n'avais aucun doute quant à la qualité de ce livre et les réflexions menées par le laboratoire Acté. J'utilise depuis quelques années lectorino lectorinette. J'avais d'ailleurs déjà suivi la sortie de Narramus, la sieste de Moussa (plus accès maternelle) en regardant cette vidéo de présentation :

    En gros, j'ai vraiment l'impression que le travail de terrain est pris à sa juste valeur et qu'enfin nous sommes écoutés par les chercheurs. Il n'y a qu'ensemble que nous réussirons... (ça fait un peu slogan, non? ;D )

     

    Bref, pour en revenir à ce livre, il fait prévaloir la compréhension et la production d'oral. Une nouvelle entrée, qui change de celles de d'habitude et qui va ravir mes loulous. 

    Tout y est bien expliqué. La première partie, plus théorique, nous permet de mieux comprendre les enjeux d'une telle analyse de l'album. La deuxième partie est totalement pratique. Elle détaille chaque séance, chaque explication qui doit être donnée. Enfin, pour compléter le tout, se trouve l'album ainsi que le CD de tout ce qui peut-être à vidéoprojeter et à imprimer.

    Je vous mets un petit aperçu de tout ça !

    Attention pépite !!!

    Attention pépite !!!

     

        

     

    Edit après l'avoir utilisé en classe :

    Je me suis servi de Compère lapin comme d'un album traditionnel que je travaille en lecture d'habitude. J'ai bien sûr suivi le livre à la lettre en y ajoutant des productions d'écrits autonomes à la place de certaines productions d'oral collectives.

    Belle erreur... ce livre est à prendre à part. Certains de mes élèves ayant des difficultés se sont vus régressés. Pour moi, la cause est qu'ils connaissent bien souvent le texte par cœur et n'ont donc aucun effort de lecture à faire. Cette année, je continuerai à utiliser Narramus mais avec des séances qui viendront à la place de séances d'oral, de production d'écrits et des rituels.

     

    « Fichier de numération CPCahier de vacances d'hiver »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Nocturna
    Samedi 20 Janvier à 09:52

    Bonjour Crevette,

    Est-ce que cet ouvrage propose un enseignement par compétence, un peu comme ce qui est enseigné dans Lector/lectrix, par exemple: repérer les personnages, les lieux, etc, anticiper l'histoire, déduire le sens des mots nouveaux, etc avec une (ou plusieurs) compétences travaillées à chaque séance? D'avance merci pour ta réponse. Bonne continuation

    2
    Samedi 20 Janvier à 17:59

    Oui et non... Les débuts de séance sont tous sur l'apprentissage d'un nouveau lexique (mentalisation, on ouvre la boite dans sa tête pour y ranger de nouveaux mots). Cela permet de mieux comprendre l'histoire qui sera lue par la suite. Après, pour chaque séance, ça change : la lecture de l'histoire sans les images pour que les élèves se fassent le film dans leur tête, des masques des personnages pour que les élèves jouent l'histoire, on réfléchit à ce que pense le personnage à tel ou tel moment, imaginer la suite de l'histoire...

    Mais on n'a pas réellement les différentes stratégies à afficher comme elles existaient pour les plus grands.

    3
    Nocturna
    Dimanche 21 Janvier à 14:10

    Un grand merci pour ta réponse. Les masques, c'est une très bonne idée, me semble-t-il, ça va motiver les troupes, soutenir/renforcer l'attention, donner un but à l'écoute et peut-être aussi aider les plus timides à s'exprimer ; l'apprentissage du lexique avant de lire l'histoire, je trouve ça aussi très bien car ça permet à tous les élèves de démarrer la lecture de l'histoire à peu près à égalité au niveau du vocabulaire. Je pense qu'en ULIS, je ne demanderai pas la mentalisation des mots nouveaux mais apporterai dans un premier temps au moins une illustration, un indice pour retrouver le sens, que je laisserai au tableau pendant la lecture afin de ne pas surcharger la mémoire. Merci mille fois pour toutes ces idées qui me viennent grâce à toi (et au duo Cèbe-Goigoux) ;-) Il ne "reste plus qu'à" fabriquer les masques correspondant aux albums que je veux travailler... et ça, c'est pas gagné ! ;-)

    4
    Maya
    Dimanche 4 Février à 14:25

    Reçu! Je suis prête!!!

    5
    mabeille
    Mercredi 10 Octobre à 10:21

    Bonjour,

    Je voulais savoir si tu utilisais narramus pour les CP toute l'année? Je n'ai vu que 2 titres pour le moment. Est-ce que tu fais Lectorino avec les CP et les CE1 en même temps? Merci.

     

    6
    Mercredi 10 Octobre à 13:41

    Je n'ai que des CP cette année. Je compte utiliser les deux narramus, à des périodes éloignées (P2 et P4).

    Si tu as des CP/CE1, je pense que tes CE1 peuvent très bien suivre Narramus (il faut tout de même rajouter de la production d'écrits avec... comme par exemple, ce que pensent les personnages).

     

    7
    Aléhan
    Lundi 29 Octobre à 17:52

    Bonjour Crevette !

    Merci pour ton superbe blog! Je vous admire les blogueuses, vous êtes êtes le rayon de soleil qui illumine ma pratique professionnelle!!

    Je compte faire "Les deniers de Compère Lapin" durant la période qui arrive moi aussi! Je suis en train de potasser la présentation de la démarche. 

    Je me demande s'il ne faudrait pas compléter cette étude avec quelques activités écrites, car ne laisser aucune trace et ne pas faire passer les élèves à l'écrit me gène. D'autant plus que si je fais Narramus, je ne ferai pas d'autre étude de texte. Comment comptes-tu t'organiser de ton côté?

    Bien cordialement!

    Aléhan

     

      • Lundi 29 Octobre à 19:37

        C'est ce que j'ai fait l'an passé. J'ai pris Compère Lapin comme unique étude d'album pendant une demi période et j'ai transformer certaines séances de production d'orale collective en séance de production d'écrits autonome (ou semi-autonome).

        Ce n'était pas une bonne idée. Les textes sont tellement appris par cœur par les enfants que mes "moyens faibles" ont perdu des compétences pourtant acquises en lecture auparavant. C'est le constat unanime qu'on a eu avec mes collègues. Je pense qu'il faut vraiment utiliser narramus en plus de la lecture qu'on a l'habitude de faire en classe.

        En tout cas, c'est ce que je vais faire la période prochaine (cette fois-ci avec la chèvre biscornue).

      • Aléhan
        Lundi 29 Octobre à 20:30

        Merci pour ta réponse,je vais suivre ton conseil. Du coup je pense étaler l'étude de Compère Lapin sur toute la période, un peu chaque jour.

        Bonne continuation!

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :