Menu Fermer

Epopia

Imaginez qu’un beau matin, votre enfant découvre dans sa boîte aux lettres une grande enveloppe à son nom. Dans ce courrier, on lui annonce qu’il prend les rênes d’un nouvel univers : à lui de répondre par écrit aux personnages qui requièrent son aide.

Courrier après courrier, l’aventure évolue selon les réponses de votre enfant. Il lit, il écrit, il vit une aventure palpitante !

J’ai découvert Epopia avec mon fils Arthur, en classe de CE1. L’expérience était vraiment tentante : une aventure hors des écrans durant laquelle l’enfant lit et écrit. Que demander de plus?

Lors de l’inscription, nous avons eu le choix entre plusieurs univers :

Arthur a choisi les dinosaures. Une mission dans laquelle, il croisera des bêtes féroces comme de mignons herbivores. Il sera capitaine des paléontologues et pourra ainsi aider les explorateurs sur le terrain à prendre des décisions et à résoudre des énigmes.

Il suivra ainsi les aventures de plusieurs personnages, tous aussi attachants et drôles les uns que les autres.

Le principe par la suite est simple : Répondre aux courriers envoyés par les personnages de l’histoire. Ces courriers sont à chaque fois des réponses « personnalisées » selon la production de l’enfant. Il est possible de répondre en envoyant le courrier par la poste via une enveloppe T ou de les remplir sur internet. De petits goodies sont aussi dans les enveloppes : un poster sur lequel coller les autocollants reçus à chaque envoi. des pièces de dinosaures 3D, des expériences à faire…

Le tarif est dégressif en fonction de la formule choisie : mensuelle, trimestrielle ou annuel.

Epopia est aussi disponible pour les écoles. Personnellement, en CP, je ne l’ai pas encore testé mais c’est la prochaine étape. Je vais tester un trimestre à la fin de l’année. Youpi !

Après presque 9 mois d’utilisation, Arthur est toujours aussi ravie de recevoir ses courriers. Il dévore les lettres et ne met pas beaucoup de temps à répondre. Il prend soin d’écrire dans une écriture lisible (ce qui n’est pas son fort) mais il a compris qu’il était important de pouvoir être lu.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *